Comment choisir votre écho sondeur pour la pêche ?

Il y a beaucoup de poissons dans la mer comme en rivière. De ce fait, choisir un bon sondeur peut vous aider à les trouver plus facilement. Que vous pêchiez du bord ou depuis une embarcation.

Malheureusement, avec un tel choix disponible sur le marché, il peut être difficile pour un pêcheur de trouver le modèle qui lui convient. Si vous essayez de trouver l’échosondeur qui répondra le mieux à vos besoins, vous êtes au bon endroit.

Nous allons vous expliquer les points à prendre en compte pour choisir votre appareils électronique sans avoir à jeter votre argent par les fenêtres. Une fois que vous aurez assimilé les différents facteurs de choix, vous pouvez toujours visiter ce site qui propose des revues complètes en fonction de chaque modèle d’échosondeur

Comment choisir un détecteur de poissons ?

Lorsque vous choisissez un écho sondeur, vous devez vous poser quelques questions clés pour déterminer la meilleure option pour vous.

Quel type de pêche pratiquez-vous ?

Attention, nous ne voulons pas dire « quel type de poisson voulez-vous attraper ». Car,  les détecteurs de poissons peuvent trouver n’importe quelle espèce de poisson, grande ou petite. Ainsi que des objets sans poisson dans l’eau.

Ce que nous voulons dire, c’est que vous devez vous demander où et comment vous pêchez. Si vous aimez la pêche en float tube. Vous aurez besoin d’un appareil très différent de celui des personnes qui cherche un équipement pour un très gros bass boat. 

Dans la même veine, si vous ne pêchez que dans des eaux peu profondes. Une fréquence de 200kHz qui peut trouver des poissons à 180 m de profondeur ne sera pas un grand avantage. Sauf pour des pêche de précision comme le sandre en verticale.

 Les détecteurs de poissons peuvent avoir de nombreuses fonctions et si certains pêcheurs en ont besoin, la plupart n’en ont pas besoin. Un sondeur de pêche destiné à la pêche en eaux profondes aura plus de puissance qu’un appareil conçu pour l’eau douce et les eaux moins profondes. 

Gardez cela à l’esprit lorsque vous recherchez un appareil.

Pratiquez-vous la pêche en compétition ?

Lorsque vous pratiquez la pêche en compétition, ou même si vous prenez la pêche très au sérieux. Vous aurez besoin d’un ensemble d’outils totalement différent de celui d’une personne qui pêche de façon occasionnelle.

Les pêcheurs de compétition, par exemple, ont tendance à utiliser beaucoup plus les combinaisons sondeur GPS. Ils peuvent utiliser le traceur de cartes pour pré-pêcher le lac avant un tournoi. En créant des itinéraires complets vers tous leurs lieux de pêche préférés.

Certains appareils sont également dotés de fonctions avancées telles que la technologie d’imagerie. Plus vous prenez la pêche au sérieux, plus ces accessoires vous seront utiles.

Quels autres appareils avez-vous sur votre barque ?

Si vous disposez déjà d’un GPS sur votre téléphone. Vous trouverez peut-être qu’un combiné détecteur de poissons/traceur de cartes est moins utile, surtout si vous n’utilisez pas les routes et les points de cheminement de ce dernier.

Vous pouvez également choisir des écho qui sont compatibles avec les autres sondes et packs de cartes que vous possédez déjà. Vous voudrez également choisir un détecteur de poissons qui peut facilement se connecter à vos autres appareils. La compatibilité NMEA2000 et d’autres fonctions de mise en réseau sont des considérations importantes.

La compatibilité NMEA2000 et d’autres fonctions de mise en réseau sont des éléments importants à prendre en compte. Cela signifie que vous finirez souvent par vous en tenir au même fabricant pour une configuration donnée. Ce qui garantit plus ou moins un certain degré de compatibilité croisée et de connectivité entre vos détecteurs de poissons.

De combien d’espace disposez-vous ?

Dans le monde des appareils électroniques marins, le plus grand est généralement le meilleur. Les appareils plus grands ont plus d’espace pour le matériel, ce qui peut signifier plus de stockage et de meilleurs processeurs. Cela signifie également un écran plus grand – et les écrans plus grands sont plus faciles à naviguer et à lire.

Bien sûr, tous les bateaux n’ont pas la place pour un énorme détecteur de poissons. Si vous utilisez un kayak, vous n’aurez aucune chance d’y installer un détecteur de poissons de 15 pouces. Et si vous avez déjà des appareils partout sur votre bateau, vous devrez peut-être chercher un détecteur plus petit.

Quel sondeur choisir ?

En gardant toutes ces considérations à l’esprit, il y a certaines choses qui se résument à une préférence personnelle.

Certains pêcheurs adorent l’imagerie (don ou side). D’autres veulent s’en tenir aux anciens graphiques du sonar. Certains pêcheurs ne veulent pas pêcher sans le bon vieux flasher.

Vous avez peut-être une palette de couleurs qui vous convient particulièrement bien. Vous pouvez détester les écrans tactiles. Gardez ces préférences à l’esprit lorsque vous achetez un détecteur de poissons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.