La pêche à la tirette

Cette technique s’applique principalement à la pêche à la sandre et consiste à amener lentement un poisson mort ou vivant ou un leurre souple au fond à l’aide de secousses et de pauses successives.

Le montage, très simple, est constitué d’un lest (d’un poids compris entre 4 et 15 g). Il est suivi d’un emerillion qui relie le corps de la ligne (22/100) à la partie inférieure de la ligne (18/100). Il est équipé d’un simple crochet n° 2 à 8 et mesure de 30 à 80 cm.

En situation de pêche, le lest vient gratter le fond et soulève des particules qui forment un halo attractif. Délicate et très tactile, cette pêche nécessite une canne « spéciale tirette ». Elle est légère, équipé d’une pointe flexible pour une meilleure perception des touches, et a une longueur de 2,70 m à 3 m.

Un moulinet à tambour fixe de taille lancer léger, équipé de roulements à billes, convient parfaitement. Doté d’un frein progressif et puissant, il doit contenir 150 à 200 m de 20 à 26/100 de nylon.

Quand le poisson est difficile, la tirette pratiquée avec des petits gardons ou ablettes fait souvent la différence !!!